Plantes ornementales : le plus important secteur de l’horticulture au Canada

L’industrie de l’horticulture ornementale joue un rôle déterminant dans l’économie canadienne, offre des solutions environnementales et profite à la santé des Canadiens. Étant donné qu’elle représente le plus grand secteur de l’horticulture au Canada, l’horticulture ornementale a une importante incidence économique, en plus d’un grand potentiel de développement et d’accroissement. Elle stimule l’activité économique et l’esprit d’entreprise dans l’ensemble d’un circuit de commercialisation qui comprend les fournisseurs, les producteurs, les grossistes, ainsi que les sous-traitants et les détaillants. En outre, elle encourage la commercialisation par voie électronique et postale. L’horticulture ornementale offre également aux Canadiens un important nombre d’emplois à temps plein et saisonniers. Par ailleurs, elle a généré plus de 2,2 milliards de dollars de revenus de travail directs en 2007.
orchid-nursery-greenhouse3

LES PLANTES ORNEMENTALES COMPRENNENT TOUS LES PRODUITS DE PÉPINIÈRE (TELS QUE LES ARBRES, LES ARBUSTES ET LES PLANTES VIVACES), LES PLANTES EN POTS, LES PLANTES À FLEURS ANNUELLES (EN POTS OU EN CAISSETTES), LES FLEURS COUPÉES, LE GAZON EN PLAQUES ET LES ARBRES DE NOËL.

Un secteur en croissance et des opportunités économiques
  • L’incidence économique de l’horticulture ornementale au Canada a enregistré une croissance réelle de 2,1 pour cent par an (entre 2002 et 2007).
  • En 2007, les recettes monétaires de l’industrie des plantes ornementales ont atteint 2,3 milliards de dollars, affichant un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 1,7 pour cent (entre 2002 et 2007).
  • L’industrie de l’horticulture ornementale enregistre un taux de croissance de l’emploi de 6 pour cent (de 2002 à 2007).
  • On estime que chaque tranche de deux emplois dans l’industrie entraîne la création d’un autre emploi dans l’économie canadienne.
  • La génération des baby-boumeurs s’approche de la retraite et devrait dépenser entre 7,8 et 14,4 milliards de dollars annuellement en produits de jardinage et en produits connexes entre 2011 et 2021 (les ventes de l’industrie s’élevaient à 6,3 milliards de dollars à l’échelle nationale en 2007).
  • On s’inquiète de plus en plus pour l’environnement, ce qui entraîne un accroissement de la consommation verte. Les nombreux avantages environnementaux de l’horticulture ornementale lui confèrent un bon avantage relativement à cette tendance.
L’incidence économique de l’horticulture ornementale au Canada
  • L’horticulture ornementale a généré 41,8 pour cent de l’ensemble des recettes monétaires (valeur à la ferme) du secteur horticole en 2006 (soit 2,3 milliards de dollars).
  • Les consommateurs ont dépensé environ 6,3 milliards de dollars pour des produits d’horticulture ornementale vendus au détail et 1,8 milliard de dollars en services d’aménagement paysager en 2007.
  • L’industrie de l’horticulture ornementale a généré 110 750 emplois équivalents temps-plein en 2007. En comptant les emplois générés par l’emploi indirect, l’industrie offre aux Canadiens plus de 332 700 emplois à temps plein (2007). Tout cela, en plus d’un taux d’emplois saisonniers élevé.
  • Le secteur est le deuxième plus grand employeur dans la production agricole canadienne (Recherche sur le marché du travail (RMT) en matière de recrutement et de rétention des travailleurs, le 2 février 2009, Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture).
  • L’horticulture ornementale a généré 850 millions de dollars en impôts appliqués au consommateur (TVP et TPS) en 2007.

economic.fr